rien

La gestion de la messagerie est stratégique pour une entreprise. Et cela va plus loin que l’envoi et la réception d’emails. La messagerie constitue en effet une porte d’entrée commune pour les cyberattaques. La sécurisation de cette dernière passe donc par le déploiement de logiciels antispam, par la mise en place d’un Plan de Continuité d’Activité (PCA), mais aussi par un hébergement sécurisé. C’est le sujet que nous aborderons dans ce nouvel article.

#1 – Antispam et antivirus

antispamPour améliorer le filtrage des emails, il est indispensable de s’équiper d’une solution antispam et antivirus. Ces outils attribuent à l’email une note qui permet de le considérer comme recevable ou comme spam, voire de le rejeter. Les critères d’évaluation sont paramétrables par les administrateurs et adaptables à chaque utilisateur. Quelques exemples : le poids image/texte, l’objet, l’expéditeur, le contenu… Mais aussi des critères plus techniques.

Les règles de sécurité peuvent évoluer au gré des besoins et spécificités de chaque entreprise. C’est là l’avantage de choisir une suite de services de protection de messagerie adaptable et facile d’utilisation comme Alinto Protect. Ce filtrage obtenu permet également de protéger la réputation de votre nom de domaine et de ne pas être blacklistés par les destinataires.

#2 – PCA

Lorsque le service de messagerie n’est plus accessible, c’est toute l’activité d’une entreprise qui est impactée. Disposer d’un PCA (Plan de Continuité d’Activité) est alors indispensable. Il permet de garantir l’accès aux emails grâce à un webmail de secours. Attention cependant, tous les logiciels de protection de la messagerie ne le proposent pas. Pourtant, avec la recrudescence des cyberattaques, cette fonctionnalité est indispensable.

Un article du journal Le Monde relate que suite à une cyberattaque, les employés étrangers de Bouygues construction se sont retrouvés au chômage technique, faute d’accès à leurs emails professionnels. C’est le genre de situation que le relais de messagerie sécurisé Alinto Protect permet d’éviter grâce à un PCA assuré et surveillé 24/24. Les utilisateurs ont alors accès à leurs emails, même en cas de panne, et cela évite un impact trop important sur l’activité.

#3 – Mise en quarantaine

Certains emails sont parfois considérés comme spam alors que l’utilisateur le considère acceptable et souhaite le recevoir. Il est donc indispensable de disposer d’une solution permettant de garder le contrôle sur les différents emails qui transitent sur le serveur de messagerie.

C’est ce que permet le service de quarantaine. Les utilisateurs reçoivent un récapitulatif des emails mis en quarantaine et peuvent choisir de les recevoir ou non. La fréquence d’envoi du rapport est personnalisable par l’administrateur.

Avec Alinto Protect, les emails mis en quarantaine sont conservés 30 jours, permettant ainsi aux utilisateurs de garder le contrôle sur leur boîte mail.

#4 – Archivage

archivage mailPour aller plus loin que la simple gestion des emails, certaines entreprises souhaitent bénéficier d’un système d’archivage de leur messagerie, souvent pour répondre à des obligations réglementaires. Ces fonctionnalités pallient également à des incidents de serveurs ou des pertes de données… Le stockage est aussi optimisé réduisant le volume d’email directement sur le serveur, le rendant parfois contre performant.

Le service d’archivage d’Alinto garde une copie non modifiable de tous les messages pendant la période paramétrée. Là encore, l’administrateur peut fixer et modifier les règles par domaine et/ou utilisateurs.

#5 – Hébergement

La localisation de l’hébergement est aussi une question sensible pour les entreprises. Et cette problématique est renforcée depuis la mise en application du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). Difficile avec les géants du web de savoir où sont hébergées les données. En passant par un service de relais sécurisé  comme celui d’Alinto, les entreprises  ont  la possibilité de choisir leur hébergement, en France ou en Europe.

Les  services Alinto sont hébergés sur des clouds privés, dans des data center en France, en Suisse, en Allemagne ou en Espagne. Les clients peuvent également choisir d’héberger leurs données eux-mêmes. Un support et une maintenance 24/7 toute l’année sont disponibles.

Pour une maintenance plus efficace de la messagerie professionnelle, il est recommandé de s’équiper d’un logiciel qui présente les fonctionnalités listées dans cet article. Alinto propose cela à travers une solution transverse et agile. Pour en savoir plus, c’est par ici !

livre blanc messagerie professionnelle